Le Cardano retiré de la plate-forme eToro fin 2021

Dans une déclaration publiée ce mardi, la plate-forme de crypto-monnaies eToro a annoncé qu’elle retirerait de ses services Cardano (ADA) et Tron (TRX) pour ses clients américains d’ici la fin de l’année.

A partir du 1er janvier 2022, les utilisateurs américains ne pourront plus ouvrir de nouvelles positions sur les jetons ADA et TRX. En outre, les portefeuilles basculeront en mode retrait uniquement jusqu’au premier trimestre de 2022, lorsque la revente sera également limitée. Cette décision s’explique par eToro qui évoque des préoccupations réglementaires concernant les deux actifs.

Cette décision a surpris car le Cardano n’est pas traditionnellement associé à des problèmes de réglementation. Mais la crypto-monnaie a connu une augmentation rapide de son prix cette année et se classe actuellement parmi les 10 premières crypto-monnaies en termes de capitalisation boursière. Au cours du trimestre précédent, Charles Hoskinson, le fondateur de Cardano, a annoncé un partenariat avec le fournisseur d’analyses blockchain Confirm pour se conformer aux cadres réglementaires, tels que les directives contre le blanchiment d’argent. Cette initiative a été critiquée par certains partisans du Cardano, qui souhaitaient que le projet prenne un caractère plus « décentralisé ».

Pour rappel, Cardano produit ses blocs de manière entièrement décentralisée depuis le premier semestre de l’année 2021. Cardano est considéré par certains comme la synthèse du Bitcoin et de l’Ethereum. Mais ce revers pourrait mettre à mal le coin si d’autres services font de même qu’eToro. Pour le moment, le Cardano reste accessible sur plus d’une trentaine de plates-formes d’échange. Ainsi, la crypto-monnaie souvent évoquée comme « crypto-monnaie de troisième génération » pourra toujours continuer à être achetée et vendue aux États-Unis et ailleurs dans le monde avec d’autres services.

Laisser un commentaire